Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views :

“Better Times are Around the Corner”: Canadian restaurants were knocked down

Pour la version française, cliquez ici.

Below is a special guest column from the Honourable Mary Ng, Minister of Small Business, Export Promotion & International Trade.

A full year into the COVID-19 pandemic, we know the devastating blows it has dealt the Canadian economy—and few have felt it more than our restaurants.

Restaurants are often the setting for activities we haven’t been able to do through COVID-19—watch a game with other avid fans, meet friends and family to unwind after a long work day, or celebrate a special occasion over drinks and a good meal. Without patrons, restaurateurs have had to close their doors, reduce capacity, utilize government support to stay afloat, pivot to new business models, and reduce employee hours to make ends meet.

My parents opened a restaurant when they immigrated to Canada, looking to build a better future. My siblings and I worked there growing up, and it was more than a job—it was a second home where our team and our customers felt like extended family. They weren’t just our livelihood but our lifeblood—friends whom we got to know well over years and celebrated special occasions with, from birthdays and graduations to anniversaries and retirement.

This is why restaurants are so important. They give our neighbourhoods character, build our community culture, and are shining examples of Canada’s diversity. They make our neighborhoods feel like home.

Minister Mary Ng, Minister of Small Business, Export Promotion and International Trade

Restaurants are also a major engine powering Canada’s economy. According to data from Restaurants Canada, annual revenue from the sector was expected to top $100 billion in 2021, but the pandemic changed that, with 2020 sector revenue down by nearly 30 per cent from what it was in 2019.

Recent data from Statistics Canada indicates that hospitality sector employment increased by 65,000 in February 2021, rebounding from second wave losses. But, even with this recent increase, driven by regional reopenings, employment in the industry is still down by more than a quarter compared to a year ago.

In the face of tremendous adversity, restaurants have stepped up, adapted, and demonstrated resilience. Some leveraged an existing takeout business to grow, and others built that capacity from the ground up. But even the most agile businesses need our support.

When the pandemic arrived, our government knew we had to act quickly to support as many Canadians and businesses as possible, as rapidly as possible. We can only do this effectively if we are listening. In the last year, my team and I have connected with thousands of small business owners, including restaurant owners, and industry leaders and associations like Restaurants Canada.

Minister Ng at Black Honey Cafe

We invested billions through our Economic Response Plan with a comprehensive suite of emergency programs, such as the Canada Emergency Business Account, the Emergency Wage Subsidy, the Emergency Rent Subsidy and the Lockdown Support, the Highly Affected Sectors Credit Availability Program, and targeted support through the Regional Relief and Recovery Program.

Hundreds of thousands of small businesses and restaurants have relied on these programs to keep their lights on, keep their employees on payroll, and bridge through this crisis to a brighter future. We also know many continue to struggle, and we are listening and working with them to assess and improve our programs and find solutions.

We are all in this together and each of us can also do our part to support the restaurants in our communities. As we welcome the coming of spring, I encourage all Canadians to get out there and support their local establishments, by dining in safely, ordering takeout, and buying gift cards.

With the support of all Canadians, our restaurants will make a comeback. As we continue our vaccine roll-out, we know brighter days are ahead, where we can once again get together and celebrate birthdays, watch our favourite sports team and enjoy our favourite meals out in public.  

Because #RestaurantsAreFamily, we asked Minister Ng to tell us about a restaurant in her neighbourhood where she feels at home. Here’s what she had to say about Wuhan Noodle 1950 in Markham, Ontario:

Minister Ng in pre-COVID times at Wuhan Noodle

What’s your go-to order?

It’s so hard to pick just one so let me highlight Wuhan dry noodles and beef noodle soup.

Can you tell us more about the menu and where the restaurant sources its ingredients?

Wuhan Noodle serves authentic dishes, with noodles made fresh locally with Canadian ingredients.

What are some of the hardest challenges this restaurant is struggling with due to the pandemic?

At the start of the pandemic, Wuhan Noodle was the target of racist attacks due to its namesake. It has been heartening to see so many community members show their support since then, and I want to encourage everyone to support their local businesses, like Wuhan Noodle, when they can, especially those who have had to deal with additional challenges, like anti-Asian racism, on top of COVID-19.

Like many others, Wuhan Noodle has lost business as a result of the pandemic. Some of their employees also had to balance their jobs with additional responsibilities, like staying at home to take care of their kids. While they have been working hard to ensure customers and staff are safe, like many restaurants, getting customers to return has been challenging.

How has this business been adapting to survive the ongoing economic and public health crisis?

The team at Wuhan Noodle has worked hard to follow public health guidelines to keep customers and staff safe, and have adapted like many. They’ve also leaned on our government for support, including the Canada Emergency Business Account loan and the rent and wage subsidies, to keep the lights on and their staff on payroll through this challenging time. 

What kind of moments are you most looking forward to being able to enjoy again at this restaurant once the pandemic is over?

I look forward to being able to sit down in the restaurant again with my team, friends and family, and seeing the faces of my neighbors and happy customers that have been behind masks for the last year!


Les restaurateurs canadiens durement frappés par la crise et de meilleurs jours à venir

Par Mary Ng, Ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international du Canada

Un an après l’éclosion de la pandémie de COVID-19, nous en connaissons bien les effets dévastateurs sur l’économie canadienne, et rares sont ceux qui les ont plus ressentis que nos restaurateurs.

Les restaurants sont souvent le théâtre d’activités frappées d’interdiction pendant la pandémie : regarder du sport télévisé en compagnie d’autres amateurs passionnés, rencontrer des amis et des membres de la famille pour se détendre après une longue journée de travail ou encore célébrer une occasion spéciale autour d’un verre et d’un bon repas. Ne pouvant accueillir de clients sur place, des restaurateurs ont dû fermer leurs portes, réduire leur production, faire appel au soutien de l’État pour survivre, adopter de nouveaux modèles d’affaires et réduire le nombre d’heures de travail de leurs employés pour éviter de trop s’endetter.

Mes parents ont ouvert un restaurant à leur arrivée au Canada, dans l’espoir d’un avenir meilleur. J’y ai travaillé avec mes frères et sœurs en grandissant, et ce lieu était bien plus qu’un emploi : c’était une deuxième maison où notre équipe et nos clients étaient considérés comme de la famille. Non seulement ils nous permettaient de gagner notre vie, mais ils étaient aussi au cœur de celle-ci. Ces gens sont devenus des amis que nous avons appris à connaître au fil des ans et avec qui nous avons célébré des occasions spéciales : anniversaires de naissance et autres, remises de diplômes, départs à la retraite, et bien d’autres encore.

Voilà pourquoi les restaurants sont si précieux. Ils donnent du caractère à nos quartiers, forment l’assise de notre culture communautaire et incarnent la diversité au Canada. Grâce à eux, nos quartiers deviennent des foyers.

Les restaurants sont également un moteur économique important pour le Canada. Selon les données de Restaurants Canada, on prévoyait des revenus annuels de plus de 100 milliards de dollars pour l’industrie de la restauration en 2021. Or, en raison de la pandémie, les revenus de 2020 sont inférieurs de près de 30 pour cent à ceux de 2019.

Des données récentes de Statistique Canada révèlent que le nombre d’emplois dans l’industrie de l’accueil a augmenté de 65 000 en février 2021, ce qui représente une remontée après les pertes de la deuxième vague. Malgré cette hausse récente, attribuable en partie à la réouverture de certaines régions, le taux d’emploi dans l’industrie est toujours inférieur de plus d’un quart par rapport à celui de l’année précédente.

Malgré des difficultés immenses, les restaurateurs ont su faire preuve de courage, d’adaptation et de résilience. Certains d’entre eux ont mis à profit leur service de mets à emporter déjà en place pour assurer leur croissance, tandis que d’autres ont eu à en créer un du jour au lendemain. Cela dit, même les entreprises qui ont une grande capacité d’adaptation ont besoin de notre soutien.

Lorsque la pandémie a frappé, notre gouvernement a compris la nécessité d’agir rapidement pour soutenir le plus grand nombre de Canadiens et d’entreprises, et ce, le plus vite possible. L’écoute est la seule façon d’y parvenir de manière efficace. Au cours de la dernière année, mon équipe et moi avons tissé des liens avec des milliers de propriétaires de petites entreprises, y compris des propriétaires de restaurants, ainsi qu’avec des têtes dirigeantes de l’industrie et des associations comme Restaurants Canada.

Nous avons investi des milliards dans le cadre du Plan d’intervention économique, qui comprend une vaste gamme de programmes d’urgence, comme le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes, la Subvention salariale d’urgence du Canada, la Subvention d’urgence du Canada pour le loyer, ainsi que l’Indemnité de confinement, le Programme de crédit pour les secteurs très touchés, de même que des mesures de soutien ciblées par l’entremise du Fonds d’aide et de relance régionale.

Des centaines de milliers de petites entreprises et de restaurants ont eu recours à ces programmes pour pouvoir payer leurs factures d’électricité, conserver leurs employés sur leurs listes de paye et surmonter cette crise en vue d’un avenir plus radieux. Nombreux sont ceux qui connaissent encore des difficultés. Nous sommes à leur écoute et nous travaillons avec eux pour améliorer nos programmes et trouver des solutions.

Cette crise, nous la traversons tous ensemble et chacun d’entre nous peut aider pour soutenir les restaurants de sa collectivité. En ce début du printemps, j’encourage tous les Canadiens à soutenir leurs établissements de quartier. Mangez sur place en toute sécurité, commandez des plats à emporter et achetez des cartes-cadeaux.

C’est grâce au soutien de tous les Canadiens que nos restaurants feront un retour en force. Alors que la campagne de vaccination bat son plein, nous pouvons espérer des jours meilleurs, où nous pourrons de nouveau nous réunir et fêter nos anniversaires, regarder notre équipe sportive préférée jouer et savourer nos repas préférés dans des lieux publics.

Dans le cadre de la campagne #RestaurantsMaFamille, nous avons demandé à la ministre Ng de nous parler d’un restaurant de son quartier où elle se sent chez elle. Voici ce qu’elle nous a dit au sujet de Wuhan Noodle 1950 à Markham, en Ontario :

Quelle est votre commande-type?

C’est si difficile de n’en choisir qu’un seul, alors permettez-moi de mettre en avant les nouilles sèches de Wuhan et la soupe de nouilles au bœuf.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le menu et l’origine des ingrédients de ce restaurant?

Wuhan Noodle prépare des plats authentiques, avec des nouilles fraîchement préparées sur place et des ingrédients canadiens.

Quels sont certains des défis les plus difficiles à relever pour ce restaurant en raison de la pandémie?

Au début de la pandémie, Wuhan Noodle a été la cible d’attaques racistes en raison de son homonyme. Il est réconfortant de voir tant de membres de la communauté manifester leur soutien par la suite, et je veux encourager tout le monde à soutenir les entreprises locales, comme Wuhan Noodle, quand possible, en particulier celles qui ont dû faire face à des défis supplémentaires, comme le racisme anti-asiatique par-dessus la COVID-19.

Comme de nombreuses autres entreprises, Wuhan Noodle a subi des pertes commerciales en raison de la pandémie. Certains de ses employés ont également dû balancer leur travail avec des responsabilités supplémentaires, comme rester chez eux pour s’occuper de leurs enfants. Malgré les efforts déployés pour assurer la sécurité des clients et du personnel, il a été difficile, comme dans de nombreux restaurants, de revoir les clients.

Comment cette entreprise s’est-elle adaptée pour survivre à la crise économique et de santé publique actuelle?

L’équipe de Wuhan Noodle a déployé de grands efforts pour suivre les directives de santé publique afin d’assurer la sécurité des clients et du personnel, et a dû s’adapter comme plusieurs d’autres. Ils ont également bénéficié de l’aide de notre gouvernement, notamment du prêt du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes et des subventions pour le loyer et les salaires, afin de payer les salaires et la facture des employés pendant cette période difficile.

Quels sont les moments que vous avez le plus hâte de retrouver à ce restaurant lorsque la pandémie sera vaincue?

J’ai hâte de pouvoir m’asseoir de nouveau dans le restaurant avec mon équipe, mes amis et ma famille, et de revoir les visages de mes voisins et des clients heureux qui ont été cachés derrière leurs masques depuis un an !

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.